samedi 19 février 2011

Zenzen Wakaranai !!!


Eh oui, aujourd'hui, petite leçon de Japonais :









« Zenzen  Wakaranaï » signifie « Je ne comprends rien du tout ».
Inutile de vous annoncer que j’utilise cette bouée de sauvetage dès que j’ai affaire à un autochtone, même si en général ça n’est pas la peine puisqu’ils voient bien que je suis « différrrente » et que je n’y pane que dalle…

Je travaille donc mon japonais régulièrement, (à vrai dire c’est plutôt lui qui me travaille, et je pense qu’il aura ma peau…) et plus j’en apprends, plus je me mélange les pinceaux.
Après trois semaines d’études (plus ou moins) intensives, j’ai tout de même fait des progrès et je comprends quelques mots, parfois, au vol, ou au détour d’un chemin qui sent la noisette.
Et même si je ne sais pas aligner trois mots pour y répondre, c’est déjà une victoire.

Il y a encore mille coups bas que ce langage me fait chaque jour à vous raconter, mais j’ai une occaze d’avoir internet alors je poste, je poste.

« Et Pompier » ,me direz vous,  « comment s’en sort-il ?? »
Ah. Il y a de quoi faire une note… 

6 commentaires:

  1. Kirei / Kirai
    Ah ah ah ah mort de rire !!

    RépondreSupprimer
  2. Héhé passionnant d'apprendre une nouvelle langue ! J'adore tes dessins. Bise poulette !

    RépondreSupprimer
  3. Purée moi qui suis nul en langue, j'ose même pô imaginer !!!

    RépondreSupprimer
  4. moi qui tente d'apprendre le japonais, je vois bien que la tâche n'est pas aisée ! c'est pas encore gagné ! merci pour le partage ^^

    RépondreSupprimer
  5. Je te rassure, les japonais n'en connaissent pas autant !
    Sauf ceux qui ont choisit d'étudier le japonais ( littérature, histoire, linguistique ) à l'université ( bon ça c'est pour devenir prof ou chercheur donc ils ont intérêt à devenir des warrior ).
    Je dirais bien qu'ils doivent en connaître 2500 qu'il s'empressent d'oublier une fois la porte de l'université passée et puis il faut distinguer ceux qu'ils savent reconnaître ( sens ) , lire et écrire. Surtout qu'avec l'apparition des Denshi Jishô et co, plus la peine de galérer !

    Courage avec l'apprentissage du Japonais ! "A coeur vaillant rien d'impossible" comme dit le proverbe...hum ça n'aide pas vraiment...
    Cette année j'inaugure la barre des 1000, donc si un cabot comme moi peut y arriver tout le monde peut. 応援していますよ!おうえんしています : Je te soutiens :)

    RépondreSupprimer
  6. Félicitations, cet article m'a bien fait rire !

    Amicalement

    RépondreSupprimer