jeudi 3 mars 2011

Force rouge !

















 
En plus de ma coiffure peu conventionnelle, j’ai en effet le bon goût de porter un manteau rouge afin de passer inaperçue.
Pour ne pas dépareiller, Pompier possède pour sa part un superbe coupe vent orange fluo, et fait lui aussi beaucoup d’effet aux enfant avec sa grosse barbe (et son air fourbe).

Je ne dis pas que les Japonais sont ternes, j’ai le même sentiment de m’être trompé de wagon quand à Paris je prends le métro tout de rouge vêtue, mais au moins dans notre bonne vieille capitale, les enfants ne me regardent pas comme si je sortais de la cuisse de Jupiter, alors qu’en fait je sors de chez moi, tout simplement.
Il est vrai que nous vivons dans un quartier excentré de Tokyo, et que les blancs y sont rares. Nous sommes donc perçus comme des curiosités, notamment aux yeux des enfants.
Qu’il est étrange alors de se sentir comme un noir à Vitrolles un soir de premier mai… !

Bien sûr j’exagère. Les Japonais ne sont pas racistes (sauf en ce qui concerne les demandes de visas…), et deviennent même franchement heureux lorsqu’ils s’aperçoivent que nous sommes français, des bon français de Jacques-Chiraquie qui représentent à leurs yeux la classe et le glamour réunis, la poésie, un romantisme personnifié nimbé d’une aura révolutionnaire…
Ainsi, je les invite à passer un après-midi aux Halles ou à Créteil, cela devrait suffire à leur bonheur…

Quant à mon Pokétouffe, figurez vous que mon inconscient m’en a fait une bien bonne en me faisant reproduire, à l’insu de mon plein gré, le « BoumBoum © » de mon enfance, BoumBoum qui m’a accompagnée dans bien des aventures -dont il n’est pas question ici-, et qui, -si tu me lis, cher Boumboum…-, me manque tout à coup comme aux premiers jours de nos amours ensoleillées dans les vertes prairies de l’innocence.

Pardonnez mon verbe impétueux et ma logorrhée du jour, j’ai des circonstances atténuantes j’ai écouté du Desproges toute la journée. Il déteint, ce con.
Je suis donc coupable, mais mon avocat vous en convaincra mieux que moi.

4 commentaires:

  1. J'adore les mecs avec les masques dans le bus :D

    RépondreSupprimer
  2. Bizarre, le chat n'est plus sur grand-mère, elle doit probablement être froide.

    Desproges

    RépondreSupprimer
  3. Bleu,e adj. et n.m. [bloï, blo, blef, blou, bloue, blau, bla. XIe s.]

    Qui est d'une couleur voisine du rouge, mais pas très : un ciel bleu, des yeux bleus, les flots bleus, une Opel Kadett bleue. Fig : Bouch. : un steak bleu ; s'emploie pour désigner un steak rouge. Fig. Mar. : bizut ; "faut pas me prendre pour un bleu" (RACKHAM LE ROUGE) Desproges.

    RépondreSupprimer
  4. cool un concours de citation de Desproges:

    "Ne faites jamais l'amour le samedi soir car s'il pleut le dimanche vous ne sauriez plus quoi faire !"

    RépondreSupprimer